Ouvrir le menu principal

Page:Lao-tseu traduit par Jules Besse.djvu/157

Cette page a été validée par deux contributeurs.



LXXVI



Quand l’homme naît c’est que des êtres faibles ont été faibles. Quand l’homme meurt c’est que des êtres, appliqués à quelque chose, ont fait quelque effort.

Quand le végétal naît c’est que l’enveloppe molle de son germe a été fragile. Quand le végétal meurt c’est que ses parties molles ont durci.

Voilà pourquoi avec l’application et l’effort on fait l’apprentissage de la mort. Voilà pourquoi avec le parti pris d’être mou et de ne résister à rien on fait l’apprentissage de la vie.

Voilà pourquoi une armée appliquée qui fait effort pour vaincre ne vainc pas.