Ouvrir le menu principal

Page:Lao-tseu traduit par Jules Besse.djvu/151

Cette page a été validée par deux contributeurs.



LXXIII



Qui sait si l’homme qui met son courage à oser trouve la mort ou si l’homme qui met son courage à ne pas oser trouve la vie ? Qui sait si de deux choses l’une nous est utile ou l’autre nous nuit ? Qui sait précisément ce que le ciel abomine ? Et le pourquoi de tout où est l’homme qui le sait ?

Voilà pourquoi le saint donne plutôt l’impression d’un homme difficile à se décider.

La Doctrine, cette doctrine du ciel, ne conteste rien à personne et excelle à convaincre tout le monde. Elle ne peut être formulée par la parole et pourtant