Ouvrir le menu principal

Page:Lao-tseu traduit par Jules Besse.djvu/148

Cette page a été validée par deux contributeurs.


je lui reconnaîtrai un merveilleux esprit et alors à mes yeux j’acquerrai quelque prix.

Voilà pourquoi, dût le saint presser contre son estomac une tablette de jade, le saint n’en jette pas moins sur ses épaules un manteau grossier.