Ouvrir le menu principal

Page:Lao-tseu traduit par Jules Besse.djvu/136

Cette page a été validée par deux contributeurs.



LXV



Ceux des anciens qui excellaient à mettre en pratique les enseignements de la Doctrine ne se proposaient pas d’éclairer le peuple : ils se proposaient plutôt l’obscurantisme comme méthode de gouvernement.

Le peuple est difficile à gouverner parce qu’il s’exagère l’étendue de sa jugeotte.

Voilà pourquoi l’homme d’état qui tente de gouverner par la diffusion des lumières est le fléau de son pays. Voilà pourquoi l’homme providentiel qui le gouverne au petit bonheur fait les beaux jours du royaume.