Ouvrir le menu principal

Page:Lao-tseu traduit par Jules Besse.djvu/132

Cette page a été validée par deux contributeurs.


gatelles, l’aptitude du saint au Non-agir est jusqu’à la fin de sa vie remarquablement grande.

Voilà pourquoi il est capable d’accomplir les grands desseins du Non-agir.

Le tout frivole, aboutissant nécessairement à un minimum de vérité et tout ce qui semble facile aboutissant nécessairement à d’inextricables difficultés, le saint laisse plutôt l’impression d’un homme dans une grande gêne pour se prononcer.

Voilà pourquoi, même au soir de la vie, le saint n’a pas d’objection contre la vie.