Ouvrir le menu principal

Page:Lao-tseu traduit par Jules Besse.djvu/130

Cette page a été validée par deux contributeurs.


titua un fils du Ciel et trois ministres, les trois ministres et le fils du Ciel, plutôt que de tenir devant eux une tablette de jade et de se faire précéder d’un quadrige, aimaient mieux faire des progrès dans les pratiques de la Doctrine rien qu’en restant commodément assis.

Qu’est-ce donc qui jadis faisait priser si haut la Doctrine ? c’est que sans enquête, sans application, en moins d’un jour, grâce à elle on trouve ; c’est qu’au moment où, faisant le plus de fautes contre la Doctrine, on dit « Je renonce à la Doctrine » on la connaît à fond.

Voilà pourquoi, quand la Doctrine préside au gouvernement de l’empire, l’empire est universellement respecté.