Ouvrir le menu principal

Page:Languet - Catéchisme du diocèse de Sens, 1765.djvu/59

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
59
du Dioceſe de Sens.
PRATIQUES. 1. Communier le plus ſouvent qu'on peut, et au moins une fois au commencement de chaque mois.
2. Deux ou trois jours avant celui de la Communion, s'y préparer par des prieres plus ferventes, et des bonnes oeuvres.
3. Paſſer le jour de ſa Communion dans la retraite, les oeuvres de pieté, l'Oraiſon ou la lecture des bons livres.
4. Quand on eſt malade avec danger, demander de bonne heure la ſainte Communion, ſans attendre qu'on ſoit à l'extrémité, et procurer que nos parens et nos amis faſſent de même.

XXXI. De l'Euchariſtie comme Sacrifice, ou du Sacrifice de la Meſſe.

D. POURQUOI dit-on que l'Euchariſtie eſt un Sacrifice ?
R. Parce que dans l’Euchariſtie Jeſus-Chriſt s’offre à dieu ſon pere, comme victime pour nous.
D. Où eſt-ce que Jeſus-Chriſt s’offre ainſi à Dieu ſon pere ?
R. C'eſt dans la ſainte Meſſe, c’eſt pour cela qu’on l'appelle le Sacrifice de la Meſſe.
D. Pourquoi Jeſus-Chriſt a-t’il inſtitué ce Sacrifice ?
R. C'eſt pour continuer parmi nous le Sacrifice qu’il a offert ſur la Croix.
D. Eſt-ce que Jeſus-Chriſt a offert un Sacrifice ſur la Croix ?
R. Oüi, en mourant ſur la Croix, il s’eſt offert à dieu ſon pere pour nous.
D. Et que fait-il dans la ſainte Meſſe ?
R. Il continuë la même offrande et le même Sacrifice.
D. Le Sacrifice de la Meſſe eſt donc le même que celui de la Croix ?
R. Oüi, puiſque c'eſt toujours la même victime qui s'offre à dieu pour nous : Il n'y a de différence que dans la maniere dont elle s'offre.
D. Quelle eſt cette différence ?