Ouvrir le menu principal

Page:La Revue de Paris A12 T1 La réforme tunisienne.djvu/15

Cette page a été validée par deux contributeurs.

1o Agriculture : propriétaires ruraux et personnel des exploitations rurales (hommes seulement) 
2 101
2o Industrie : métiers, mines, entreprises de travaux 
3 157
3o Transports : chemins de fer, camionneurs, marins 
918
4o Commerce : ventes, banques, courtiers, assurances, hôtels, etc. 
2 168
5o Police 
622
6o Administrations publiques 
2 380
7o Professions libérales : barreau, médecins, clergé, magistrature, etc. 
966
8o Rentiers et propriétaires 
410
9o Sans profession 
195

total 
12 917



Le Collège agricole devra comprendre la première catégorie et peut-être une petite partie de la huitième. Il compterait donc environ de 2 200 à 2 300 têtes ; le Collège commercial, comprenant les numéros 2, 3 et 4 en aurait environ 6 250 ; le Troisième Collège 4 550.

Tous ces recensés ne sont pas des électeurs. Les chiffres devront être un peu réduits si l’on exige, comme il est probable, deux ans de séjour ou d’exercice de la profession. Par contre, l’abaissement de l’âge électoral à vingt et un ans augmentera sensiblement le nombre des électeurs. Mais la proportion entre les catégories ne variera guère. On peut calculer qu’il y aura de 8 à 9 000 électeurs, dont environ 2 000 pour l’Agriculture, 4 000 pour le Commerce, 3 000 pour le Troisième Collège. En prenant pour base l’attribution d’un délégué pour 300 électeurs, la Conférence devrait se composer d’une trentaine de membres.

Si chaque collège obtenait un nombre de délégués rigoureusement proportionnel à son importance, l’Agriculture n’en aurait que 7 ; le Commerce en aurait 13 ; le Troisième Collège, 10. Mais c’est une transaction qu’il s’agit de faire, en donnant satisfaction à tous les intéressés, et il est juste de reconnaître que l’Agriculture, jusqu’à ce jour prépondérante, subirait une trop forte diminution, presque une déchéance. Il convient aussi de reconnaître que par l’importance des intérêts, par le mérite et même par l’éclat des services rendus, l’Agriculture a droit à un traitement de faveur. Aussi, dans