Page:Léonard de Vinci - 14 manuscrits.djvu/80

Cette page n’a pas encore été corrigée


56 LES MANUSCRITS DE LÉONARD DE VINCI

l'œil du spectateur, ensuite, diminuant, de proche en proche, les figures et les bâtiments, tu feras le reste, dans la hauteur, mets des arbres et des anges ou des nuages.

Les petites habitations remettent l'esprit dans la voie, les grandes le font dévier.

16 V. 17 r. Lumière et ombre.

17 V.

Le jeune artiste apprendra d'abord la perspective, puis les mesures, puis de la main d'un bon maître, pour s'habituer à de bons membres; puis d'après nature, pour se con- firmer les raisons apprises, puis d'après les dessins de divers maîtres pour prendre l'habitude de la pratique.

La première peinture fut la silhouette qui entourait lombre d'un homme sur le mur. Les draperies doivent se dessiner d'après nature. Les vieillards doivent être faits nonchalants et de lents mouvements, les jambes pliées aux genoux et les pieds éloignés, l'échiné courbée, la tète en avant et les bras peu étendus.

�� �