Page:Léonard de Vinci - 14 manuscrits.djvu/72

Cette page n’a pas encore été corrigée


40 LES MANUSCRITS DE LEONARD DE VINCI

Quel est le plus difficile de l'ombre, de la lumière ou du bon dessin ?

Je crois que la partie difficile est celle qui est contrainte à un terme plutôt qu'une autre tout à fait libre. Les ombres ont leurs termes à certains degrés ; et pour celui qui les ignore les choses sont sans relief; or, le relief est l'importance et Tâme de la peinture.

Le dessin est libre, attendu que si tu vois d'infinis visages (pour une infinilé), ils seront tous différents, l'un avec un nez long ou court.

Donc le peintre peut, lui aussi, prendre cette liberté : où il y a liberté, il n'y a pas de règle.

��1 V.

��Toute chose mue, avec violence, suivra dans l'air la ligne du mouvement de son moteur.

Si quelqu'un meut la chose en cercle et qu'elle soit lâchée dans ce mouvement, ce mouvement est courbe ; si le mouvement est commencé en cercle et finit en droiture, droite sera sa course.

�� �