Page:Léonard de Vinci - 14 manuscrits.djvu/327

Cette page n’a pas encore été corrigée


LES MANUSCRITS DE LEONARD DE VINCI 3O3

32 V.

La surface de tout corps opaque participe à la couleur de l'objet.

Toujours l'ombre primitive est base de l'ombre dérivative.

Les termes des ombres dérivatives sont rectilignes.

33 r. Du centre de gravité.

33 V. Corde sur la poulie.

34 r. Hydraulique.

34 V.

L'hélice est une figure plane, créée par une ligne de courbure uniformément dissemblable et qui se tourne autour du point, avec un espace uniformément dissemblable (i).

��(i) Hélice, ligne courbe roulant autour d'un cylindre, comme une vis, un tire-bouchon, hémisphère, la marche d'une sphère.

�� �