Page:Léonard de Vinci - 14 manuscrits.djvu/317

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


3 r.

Note dans les mouvements et attitudes comment les membres varient suivant les sentiments : les omoplates dans le jeu des bras et des épaules modifient l’échine : tu en trouveras les causes dans le livre de mon anatomie.

Vois, toi qui reproduis les œuvres de la nature, la quantité, qualité, lumière et ombre de chaque muscle, et note vers quel muscle elles se bougent, avec la droite de leur centre.

3 v.

Trois sortes de lumière éclairent les corps opaques : 1o le soleil, la fenêtre, le feu ; la seconde est universelle, comme il arrive en temps de brouillard ; la troisième est composée quand le soleil, soir ou matin, est entièrement sous l'horizon.

4 r.

Le champ qui entoure une figure peinte doit être plus obscur que la partie éclairée de la figure et plus clair que sa partie ombrée.