Page:Léonard de Vinci - 14 manuscrits.djvu/239

Cette page n’a pas encore été corrigée


LES MANUSCRITS DF LEONARD DE VINCI 315

rapidement de la fortune de celui qui les remue.

Lanterne. — Les bœufs défendront avec leurs cornes le feu de sa mort.

Manche de cognée. — La forêt mettra au jour des petits qui causeront sa mort.

Grain. — Les hommes battront durement le soutien de leur vie.

Balles. — Les peaux d'animaux feront crier, courir et jurer les hommes.

Peigne. — La chose désunie sera cause d'union.

Cornemuse. — Le vent, en passant par la peau des animaux, fera danser les hommes.

Noyers. — Ceux qui auront le mieux fait seront abattus et leurs enfants enlevés, écor- chés et dépouillés et leurs os rompus et fra- cassés.

Crucifix. — O moi ! Que vois je ! Le Sau- veur de nouveau crucifié.

Bouche. — 11 sortira grand bruit des sépul- tures de ceux qui ont fini de mauvaise et violente mort.

Manuscrit. — IMus on parlera avec les peaux vêtus de sentiment, plus on acquierra de science.

�� �