Page:Léonard de Vinci - 14 manuscrits.djvu/210

Cette page n’a pas encore été corrigée


l86 LES MANUSCRITS DE LÉONARD DE VINCI

25 V.

Ichneumon. — Le mortel ennemi de l'aspic : il vit en Egypte. Quand il voit un aspic, il court se rouler dans la boue du Nil et se sèche au soleil, il se revêt ainsi de trois ou quatre couches de limon comme d'une cui- rasse, ensuite il assaille l'aspic, lui saute à la gorge et l'étrangle.

Crocodile. — Il a quatre pieds, seul des animaux, il n'a pas de langue et mord par la mâchoire supérieure ; il atteint quarante pieds, il a des ongles et est vêtu d'écaillés, à l'épreuve de tout coup. Le jour, il reste à terre, il nage la nuit ; nourri de poissons, il s'endort sur la rive, la bouche ouverte.

��i6 r.

��Alors, le troglodyte, petit oiseau, saute entre ses dents et y becqueté ce qui est resté de nourriture, il le picote à son grand plaisir. Il s'endort, l'icheumon alors s'élance dans sa bouche et lui perce l'estomac et les intestins.

Du Dauphin. — La nature a donné aux animaux aussi bien l'instinct de ce qui leur

�� �