Page:Léonard de Vinci - 14 manuscrits.djvu/171

Cette page n’a pas encore été corrigée


LES MANUSCRITS DE LEONARD DE VINCI I47

même tend à tomber, mais l'un s'oppose à la chute de l'autre; et de ces deux faiblesses qui s'opposent résulte une force.

L'équilibre de l'arc une fois assemblé est dans l'égale poussée des deux quarts de cercle.

L'arc s'écroulera, si la charge ne porte pas sur la ligne de base.

50 V.

De la charge dit flei'n cùilre et de l'ogive.

51 V.

Du remède contre les tremblements de terre (ce titre sculemenl).

L'arc dont le poids est perpendiculaire a sa base fera son office à l'endroit, ou à l'envers, ou couché.

51 V. Poids et leviers.

52 r. Mouvement des sphères et des cônes.

�� �