Page:Kipling - Le Livre de la jungle, illustré par de Becque.djvu/246

Cette page a été validée par deux contributeurs.



SHIVA ET LA SAUTERELLE
(La chanson que la mère de Toomai chantait au bébé)


SHIV qui versa les moissons et fit souffler les vents,
Assis aux portes en fleurs d’un jour des anciens temps,
Donnait à chacun sa part : vivre, labeur, destinée,
Du Mendiant sur le seuil à la Tête Couronnée.
____Toutes choses a-t-il faites, Shiva, le Préservateur,
____Mahadeo ! Mahadeo ! toutes choses :
____L’épine pour le chameau roux, le foin pour les bœufs du labour,
____Et le sein des mères pour la tête endormie, ô petit-fils de mon amour !


Au riche il donne du blé, du mil au pauvre, il apporte
Des reliefs à l’homme saint qui quête de porte en porte,
Au tigre des bestiaux, des charognes au vautour,
Des os aux loups méchants qui la nuit hurlent alentour ;
Nul ne lui parut trop haut, nul ne lui sembla trop bas —
A ses côtés Parvâti suivait chacun de leurs pas ;
Puis, par jeu, de son mari pour éprouver le dessein,
Elle prit la sauterelle et la cacha dans son sein !