Ouvrir le menu principal

Page:Jules Verne - L’Île mystérieuse.djvu/586

Cette page a été validée par deux contributeurs.
586
l'île mystérieuse.

Harbert prévint aussitôt les colons, qui vinrent de suite observer le sommet du mont Franklin.

« Eh ! s’écria Pencroff, ce ne sont pas des vapeurs, cette fois ! Il me semble que le géant ne se contente plus de respirer, mais qu’il fume ! »

Cette image, employée par le marin, traduisait justement la modification qui s’était opérée à la bouche du volcan. Depuis trois mois déjà, le cratère émettait des vapeurs plus ou moins intenses, mais qui ne provenaient encore que d’une ébullition intérieure des matières minérales. Cette fois, aux vapeurs venait de succéder une fumée épaisse, s’élevant sous la forme d’une colonne grisâtre, large de plus de trois cents pieds à sa base, et qui s’épanouissait comme un immense champignon à une hauteur de sept à huit cents pieds au-dessus de la cime du mont.

« Le feu est dans la cheminée, dit Gédéon Spilett.

— Et nous ne pourrons pas l’éteindre ! répondit Harbert.

— On devrait bien ramoner les volcans, fit observer Nab, qui sembla parler le plus sérieusement du monde.

— Bon, Nab, s’écria Pencroff. Est-ce toi qui te chargerais de ce ramonage-là ? »

Et Pencroff poussa un gros éclat de rire.

Cyrus Smith observait avec attention l’épaisse fumée projetée par le mont Franklin, et il prêtait même l’oreille, comme s’il eût voulu surprendre quelque grondement éloigné. Puis, revenant vers ses compagnons, dont il s’était écarté quelque peu :

« En effet, mes amis, une importante modification s’est produite, il ne faut pas se le dissimuler. Les matières volcaniques ne sont plus seulement à l’état d’ébullition, elles ont pris feu, et, très-certainement, nous sommes menacés d’une éruption prochaine !

— Eh bien, monsieur Smith, on la verra, l’éruption, s’écria Pencroff, et on l’applaudira si elle est réussie ! Je ne pense pas qu’il y ait là de quoi nous préoccuper !

— Non, Pencroff, répondit Cyrus Smith, car l’ancienne route des laves est toujours ouverte, et, grâce à sa disposition, le cratère les a jusqu’ici épanchées vers le nord. Et cependant…

— Et cependant, puisqu’il n’y a aucun avantage à retirer d’une éruption, mieux vaudrait que celle-ci n’eût pas lieu, dit le reporter.

— Qui sait ? répondit le marin. Il y a peut-être dans ce volcan quelque utile et précieuse matière qu’il vomira complaisamment, et dont nous ferons bon usage ! »