Ouvrir le menu principal

Page:Jules Verne - L’Île mystérieuse.djvu/393

Cette page a été validée par deux contributeurs.
393
l'abandonné.

Maître Jup avait posé avec un sérieux... (Page 395.)

Ce mode de communication présenta deux avantages très-réels, d’abord parce qu’il permettait de constater la présence d’Ayrton au corral, et ensuite parce qu’il ne le laissait pas dans un complet isolement. D’ailleurs, Cyrus Smith ne laissait jamais passer une semaine sans l’aller voir, et Ayrton venait de temps en temps à Granite-house, où il trouvait toujours bon accueil.

La belle saison s’écoula ainsi au milieu des travaux habituels. Les ressources de la colonie, particulièrement en légumes et en céréales, s’accroissaient de jour en jour, et les plants rapportés de l’île Tabor avaient parfaitement réussi. Le plateau de Grande-Vue présentait un aspect très-rassurant. La quatrième récolte de blé avait été admirable, et, on le pense bien, personne ne s’avisa de compter