Ouvrir le menu principal

Page:Jules Verne - L’Île mystérieuse.djvu/360

Cette page a été validée par deux contributeurs.
360
l'île mystérieuse.

Cyrus Smith lui mit la main sur l'épaule.(Page 358.)

« Monsieur Cyrus, dit Pencroff, je pense qu’il serait prudent de mettre notre Bonadventure en lieu sûr.

— N’est-il donc pas convenablement à l’embouchure de la Mercy ? demanda Cyrus Smith.

— Non, monsieur Cyrus, répondit le marin. La moitié du temps, il est échoué sur le sable, et cela le fatigue. C’est que c’est une bonne embarcation, voyez-vous, et qui s’est admirablement comportée pendant ce coup de vent qui nous a assaillis si violemment au retour.

— Ne pourrait-on la tenir à flot dans la rivière même ?

— Sans doute, monsieur Cyrus, on le pourrait, mais cette embouchure ne