Ouvrir le menu principal

Page:Jules Verne - L’Île mystérieuse.djvu/337

Cette page a été validée par deux contributeurs.
337
l'abandonné.

C'étaient Cyrus Smith et Nab. (Page 338.)

vers le cap Griffe. Chacun songeait à ce naufragé de l’île Tabor. Était-il encore temps de le sauver ? Grand événement dans la vie des colons ! Eux-mêmes n’étaient que des naufragés, mais il était à craindre qu’un autre n’eût pas été aussi favorisé qu’eux, et leur devoir était de courir au-devant de l’infortune.

Le cap Griffe fut doublé, et le Bonadventure vint mouiller vers quatre heures à l’embouchure de la Mercy.

Le soir même, les détails relatifs à la nouvelle expédition étaient réglés. Il parut convenable que Pencroff et Harbert, qui connaissaient la manœuvre d’une embarcation, fussent seuls à entreprendre ce voyage. En partant le lendemain, 11 octobre, ils pourraient arriver le 13 dans la journée, car, avec le vent qui