Ouvrir le menu principal

Page:Jules Verne - L’Île mystérieuse.djvu/297

Cette page a été validée par deux contributeurs.
297
l'abandonné.

On causait de l'île et de sa situation isolée. (Page 299.)

« Et quel est cet arbre qui ressemble à un petit palmier ? demanda Cyrus Smith.

— C’est un « cycas revoluta », dont j’ai le portrait dans notre dictionnaire d’histoire naturelle !

— Mais je ne vois point de fruit à cet arbuste ?

— Non, monsieur Cyrus, répondit Harbert, mais son tronc contient une farine que la nature nous fournit toute moulue.

— C’est donc l’arbre à pain ?

— Oui ! l’arbre à pain.

— Eh bien, mon enfant, répondit l’ingénieur, voilà une précieuse découverte,