Ouvrir le menu principal

Page:Jules Verne - L’Île mystérieuse.djvu/259

Cette page a été validée par deux contributeurs.
259
l'abandonné.

Tous s’approchèrent et virent, à leur extrême surprise, une embarcation qui suivait le fil de l’eau.

« Oh ! du canot ! » cria le marin par un reste d’habitude professionnelle, et sans penser que mieux peut-être eût valu garder le silence.

Pas de réponse. L’embarcation dérivait toujours, et elle n’était plus qu’à une dizaine de pas, quand le marin s’écria :

« Mais c’est notre pirogue ! Elle a rompu son amarre et elle a suivi le courant ! Il faut avouer qu’elle arrivera à propos !

— Notre pirogue ?… » murmura l’ingénieur.

Pencroff avait raison. C’était bien le canot, dont l’amarre s’était brisée, sans doute, et qui revenait tout seul des sources de la Mercy ! Il était donc important de le saisir au passage avant qu’il fût entraîné par le rapide courant de la rivière, au delà de son embouchure, et c’est ce que Nab et Pencroff firent adroitement au moyen d’une longue perche.

Le canot accosta la rive. L’ingénieur, s’y embarquant le premier, en saisit l’amarre et s’assura au toucher que cette amarre avait été réellement usée par son frottement sur des roches.

« Voilà, lui dit à voix basse le reporter, voilà ce que l’on peut appeler une circonstance…

— Étrange ! » répondit Cyrus Smith.

Étrange ou non, elle était heureuse ! Harbert, le reporter, Nab et Pencroff s’embarquèrent à leur tour. Eux ne mettaient pas en doute que l’amarre ne se fût usée ; mais le plus étonnant de l’affaire, c’était véritablement que la pirogue fût arrivée juste au moment où les colons se trouvaient là pour la saisir au passage, car, un quart d’heure plus tard, elle eût été se perdre en mer.

Si on eût été au temps des génies, cet incident aurait donné le droit de penser que l’île était hantée par un être surnaturel qui mettait sa puissance au service des naufragés !

En quelques coups d’aviron, les colons arrivèrent à l’embouchure de la Mercy. Le canot fut halé sur la grève jusqu’auprès des Cheminées, et tous se dirigèrent vers l’échelle de Granite-house.

Mais, en ce moment, Top aboya avec colère, et Nab, qui cherchait le premier échelon, poussa un cri…

Il n’y avait plus d’échelle.