Ouvrir le menu principal

Page:Isis Copia - Fleurs de rêve, 1911.pdf/9

Cette page a été validée par deux contributeurs.



« … Mais toi, lyre mélodieuse,
Surnageant sur les flots amers,
Des cygnes la troupe envieuse
Suivra ta trace harmonieuse
Sur l’abîme roulant des mers. »

Lamartine