Page:Isis Copia - Fleurs de rêve, 1911.pdf/70

Cette page a été validée par deux contributeurs.




REMEMBER ME!



Votre long doux regard sur la plage odorante
Sonde-t-il quelquefois la vague murmurante
Qui lentement vient expirer ?
Remarquez-vous son pas, sa marche vagabonde ?
Entendez-vous la voix discrète, au sein de l’onde,
Monter, parler et soupirer ?

Qui parle là ? c’est moi ! Ce que je dis ? mystère !
Ne pouvant plus user des moyens de la terre
Mon âme voltige là-bas ;
Et caressant les flots de ma virginale aile,
J’étreins longtemps la vague et lui dis qu’elle est belle,
Et je m’absorbe dans ses bras.