Ouvrir le menu principal

Page:Innocent Borisov - Acathiste.djvu/53

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


accompli : le glaive a percé mon cœur ; mais change mes larmes dans la joie de ta résurrection. Nous nous prosternons, ô notre Jésus, devant votre passion ; nous nous prosternons, ô notre Jésus, devant votre passion ; nous nous prosternons, ô notre Jésus, devant votre passion et devant votre résurrection.