Page:Ibsen - Peer Gynt, trad. Prozor, 1899.djvu/53

Cette page a été validée par deux contributeurs.
20
PEER GYNT

AASE

Vous pouvez dire maintenant que vous avez vu de ses tours.


PREMIÈRE VIEILLE

Pour ça oui, nous en témoignerons.


AASE

Avant tout, il faut m’aider. Je dois courir à Hægstad.


SECONDE VIEILLE

C’est donc là qu’il allait tout à l’heure ?


PREMIÈRE VIEILLE

En ce cas vous serez vengée. Il y rencontrera le forgeron.


AASE (se tordant les mains)

Miséricorde de Dieu ! Ils finiront par me tuer mon gars !


PREMIÈRE VIEILLE

Mon Dieu ! puisqu’il faut mourir tôt ou tard, si tel est son destin…


SECONDE VIEILLE

Elle a perdu le sens. (Criant.) Hé, là-bas ! Eyvind, Anders, venez donc !


UNE VOIX D’HOMME

Qu’est-ce qu’il y a ?