Page:Ibsen - Peer Gynt, trad. Prozor, 1899.djvu/259

Cette page a été validée par deux contributeurs.
226
PEER GYNT

ou de baptême, on choisit le jour en secret sans en avertir le héros de la fête.


PEER GYNT

Oui, oui. La tête me tourne, tu serais…


LE FONDEUR

Je suis fondeur, comme je te l’ai dit.


PEER GYNT

Je comprends. Votre Gentillesse a plusieurs noms. Ainsi donc, Peer, voici le terme de ton voyage. Mais c’est là, mon ami, un vilain procédé. Ma foi, je méritais mieux que ça. Je suis moins mauvais qu’il ne vous semble et ai fait quelque bien en ce monde. Tout au plus, pourrais-je passer pour un vaurien, mais non pour un grand pécheur.


LE FONDEUR

Eh oui ! mon ami, et c’est précisément là la question. Tu n’es pas un pécheur au sens élevé du mot. Voilà pourquoi tu échappes aux tourments et n’es digne que de la cuiller à fondre.


PEER GYNT

Quelle est cette nouvelle invention que vous avez inaugurée en mon absence ?


LE FONDEUR

La coutume est vieille comme le serpent de la Bible et destinée à réparer les déchets. Tu connais