Page:Ibsen - Peer Gynt, trad. Prozor, 1899.djvu/225

Cette page a été validée par deux contributeurs.
192
PEER GYNT

PEER GYNT

On n’entend plus rien…


LE PILOTE

S’ils étaient mariés comme vous dites, voici le monde plus riche de trois veuves.

(La tempête grandit. Peer Gynt passe à l’arrière du bateau. Il fait nuit. Un passager inconnu, débout à côté de Peer, le salue poliment.)


LE PASSAGER INCONNU

Bonsoir.


PEER GYNT

Bonsoir… Hein ?.. Qui êtes-vous ?


LE PASSAGER

Votre compagnon de voyage, pour vous servir.


PEER GYNT

Tiens ! Je croyais être seul à bord, en fait de passagers.


LE PASSAGER

C’était une erreur. La voilà dissipée.


PEER GYNT

Il est étrange, en tout cas, que je ne vous aie pas vu avant ce soir.


LE PASSAGER

Je ne sors jamais le jour.