Page:Hugo - Actes et paroles - volume 5.djvu/212

Cette page n’a pas encore été corrigée



C’est donc comptant sur votre loyauté que je viens vous prier de vouloir bien effacer mon nom de votre lettre du 26 mai.

Veuillez agréer, monsieur, l’assurance de mon profond respect.

Votre dévoué,

N. LA CÉCILIA.

Ex-général de division, commandant en chef de la 2e armée de la Commune de Paris.