Page:Hugo - Actes et paroles - volume 3.djvu/54

Cette page n’a pas encore été corrigée


Aimons-nous ! Souffrir ensemble, c’est déjà s’aimer. L’adversité, en perçant nos cœurs du même glaive, les a traversés du même amour.

Aimons-nous pour la patrie absente ! aimons-nous pour la république égorgée ! aimons-nous contre l’ennemi commun !

Notre but, c’est un seul peuple ; notre point de départ, ce doit être une seule âme. Ébauchons l’unité par l’union.

Citoyens, vive la république ! Proscrits, vive la France !