Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Théâtre, tome VI.djvu/256

Cette page n’a pas encore été corrigée


234 MILLE FRANCS. DE RECOMPENSE. GLAPIEU, à part.

La boutique à quarante-neuf sous. Autant dire cinquante , va ! ROUSSELINE.

Mademoiselle, à votre âge, si belle, si jolie, toutes les jouissances de la terre vous appartiennent, on vous les doit, toutes les toilettes, toutes les parures, vous n’êtes pas faite pour les travaux pénibles, les cœurs sont à vous, vous n’avez qu’à vouloir pour régner, vous êtes à ce moment de la vie où les émotions, multipliées par ces doux instincts intérieurs qui s’éveillent, impriment à l’organisation de la femme sensible un trouble délicieux. . . — Mademoiselle, il faut aimer.

GLAPIEU, à part.

On croit entendre une flûte dans les bois. ROUSSELINE.

Un homme bien posé dans la société, ayant une jolie aisance, libre et sans engagement, sachant s’occuper, ayant l’expérience de la vie, a souvent, mieux qu’un tout jeune homme, ce qu’il faut pour faire le bonheur d’une jeune personne bien élevée qui a besoin de discrétion dans ses relations et dont la réputation veut des ménagements. GLAPIEU, à part.

Une dent est en train de me pousser contre ce gueux-là. Une dent canine.

ROUSSELINE.

Vous êtes belle. Le bonheur est fait pour vous. Mademoiselle, j’ose dire que c’est mon cœur qui parle.

GLAPIEU, à part.

Écoutons le langage de ce viscère. ROUSSELINE.

Belle Cyprienne. ..

CYPRIENNE.

Monsieur. . .