Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Théâtre, tome IV.djvu/58

Cette page n’a pas encore été corrigée


êque|c}}

Recule. Il est temps encore.


Le Moine, marchant au caveau.


Introibo .


L'Evêque


Réfléchis.


Le Moine, les yeux au ciel.

         
Frappe, ô Dieu, ton prêtre et ton prophète,

Et que ta volonté redoutable soit faite.

Il va au caveau et s'arrête sur le bord.


L'Evêque


Tu dois obéissance à ton évêque. Un front

Qui se dresse au milieu du cloître est un affront.

L'église a le devoir de rendre à la nuit l'homme

Qui la trouble.


Le Moine


debout au seuil du caveau.

Amen.


L'Evêque


Moine, obéis. Je te somme

D'obéir.


Le Moine


Non.


L'Evêque


Descends un degré.

Le Moine met un pied dans le caveau et descend la première marche.

Par le nom

Du Christ, dédis-toi.

{{Personnage|Le Mo