Ouvrir le menu principal

Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Histoire, tome I.djvu/283

Cette page n’a pas encore été corrigée


NOTES DE L’EDITION ORIGINALE.

TOME I (1877).

Ce livre a été écrit il y a vingt-six ans, à Bruxelles, dans les premiers mois de l’exil. Il a été commencé le 14 décembre i8ji, le lendemain de l’arrivée de l’auteur en Belgique, et termine le j mai 1852, comme si le hasard voulait faire contresigner l’anniversaire de la mort du premier Bonaparte par la condamnation du second. C’est le hasard aussi qui, par un enchevêtrement de travaux, de soucis et de deuils, a retardé jusqu’à cette étrange année 1877 la publication de cette histoire. En faisant coïncider avec les choses d’aujourd’hui ce récit des choses d’autrefois, le hasard a-t-il eu une intention ? Nous espérons que non.

Comme on vient de le dire, le récit du coup d’Etat a été écrit par une main chaude encore de la lutte contre le coup d’Etat. Le proscrit s’est immédiatement fait historien. Il emportait dans sa mémoire indignée ce crime, et il a voulu n’en rien laisser perdre. De là ce livre.

Le manuscrit de i8ji a été fort peu retouché. Il est resté ce qu’il était, abondant en détails et vivant, on pourrait dire saignant, de realité. L’auteur s’est fait juge d’instruction ; ses compagnons de combat et d’exil sont tous venus déposer devant lui. Il a ajouté son témoignage au leur. Maintenant l’histoire est saisie. Elle jugera.

Si Dieu y consent, la publication de ce livre sera prochainement terminée. La suite et la fin paraîtront le 2 décembre. Date convenable. TOME II (1878).

UHiBoire d’un Crime est complète en ces deux volumes. La « Déposition d’un témoin » est là tout entière.

Sous le titre de

CAHIER COMPLÉMENTAIRE

il sera publié ultérieurement un volume contenant les notes, documents et pièces justificatives.