Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., En voyage, tome II.djvu/529

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



13 septembre. — Promenade à Steinbach, par la montagne. Retour par la plaine. — Méry a dîné avec nous.


14 septembre.Carlsrühe. Vu le château. Dépouilles de Rastadt. Belles tapisseries. Admirables armoires Burgau. Salle du trône empire, tenture velours rouge à fleurs d’or donnée par Napoléon à la grande-duchesse Stéphanie. Magnifique salle des États. (Louis XV.) — Salle du margrave Ludwig, le vainqueur des turcs. Choses prises sur les turcs. Tombeau turc curieux.

Le soir, vu au clair de lune le parc ; très beau ; charmante fontaine rococo. L’homme dompte le cheval (marin), la femme le dragon.


15 septembre. — Partis à 1 heure pour Manheim. Promenade au clair de lune au bord du Rhin.


17 septembre. — Mayence. Visite au musée. Revu le Jordaëns et le Dominiquin.

Vu la bibliothèque. Première bible imprimée par Gutenberg. Pièce de 5 francs à l’effigie de Henri V (duc de Bordeaux) roi de France. — Mille volumes d’incunables. Collection complète des Bollandistes. — Le squelette romain qui a une pièce d’or dans les dents.


18 septembre — Partis pour Wiesbade. — Insignifiant. La Platte, château de 1511 selon les uns, de 1624 selon les autres. Il n’en reste absolument rien. Le duc actuel de Nassau l’a fait rebâtir en guinguette de la barrière Fontainebleau. Bête, blanc, laid, deux cerfs de bronze à la porte, qui devraient être en carton.

Vue magnifique. Le Rhin. Mayence. Le Taunus. Les Vosges.

Revenus de Wiesbade à 6 heures. Vu la cathédrale de Mayence, l’intérieur, au crépuscule. Les vitraux fantômes, les statues spectres. Sublime.

Le palais de l’archevêque de Mayence est surmonté du dieu Mars et tout sculpté de casques, de canons et de glaives, le palais de l’archevêque de Trêves plein d’amours, de nymphes et de gorges nues.


19 septembre. — Partis à midi pour Rudesheim [1] ; station à Hattenheim. Revu Rudesheim après vingt-quatre ans. Donjon romain, puis roman, puis gothique, admirable.

La vieille comtesse Ingelhem, ruine, habite cette ruine.

  1. Voir page 565.