Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., En voyage, tome I.djvu/282

Cette page a été validée par deux contributeurs.



LETTRE XXV.
Le Rhin.


D’où il sort. — La Suisse, le Rhin. — Aspects. — Qu’un fleuve est un arbre. — Le trajet de Mayence à Cologne. — Détails. — Où commence l’encaissement du fleuve. — Où il finit. — Tableaux. — Les vignes. — Les ruines. — Les hameaux. — Les villes. — Histoire et archéologie mêlées. — Bingen. — Oberwesel. — Saint-Goar. — Neuwied. — Andernach. — Linz. — Sinzig. — Boppart. — Caub. — Braubach. — Coblentz. — Ce qui a effrayé l’auteur à Coblentz. — Musées. — Quels sont les peintres que possède chaque ville. — Curiosités et bric-à-brac. — Paysages du Rhin. — Ce qu’a été le Rhin. — Ce qu’il est. — Remontez-le. — Le bateau-flèche. — Le dampfschiff. — La barque à voile. — Le grand radeau. — Curieux détails sur les anciennes grandes flottaisons du Rhin. — Vingt-cinq bateaux à vapeur en route chaque jour. — Parallèle de l’ancienne navigation et de la nouvelle. — Quarante-neuf îles. — Souvenirs. — Une jovialité de Schinderhannes rencontrant une bande de juifs. — Ce que firent en 1400, dans une église de village, les quatre électeurs du Rhin. — Détails secrets et inconnus de la déposition de Wenceslas. — Le Kœnigssthül. — L’auteur reconstruit le Kœnigssthül, aujourd’hui disparu. — De quelle manière et dans quelle forme s’y faisait l’élection des empereurs. — Ce que c’était que les sept électeurs du saint-empire. — L’élection dans le Rœmer de Francfort comparée avec l’élection sur le Kœnigssthül. — Côtés inédits et ignorés de l’histoire. — La bannière impériale. — Ce qu’elle était avant Lothaire. — Ce que Lothaire y changea. — Ce qu’elle a été depuis. — L’aigle à deux têtes. — Sa première apparition. — Ce que le peuple concluait de la façon dont la bannière flottait. — Chute de la bannière. — Vue de Caub. — Étrange aspect du Pfalz. — Ce que c’est. — Les châteaux du Rhin. — Dénombrement. — Combien il y en a. — Quels sont leurs noms. — Leurs dates. — Leurs histoires. — Qui les a bâtis. — Qui les a ruinés. — Destinée de tous. — Détail de chacun. — Coup d’œil dans les vallées. — Sept burgs dans le Wisperthal. — Une abbaye et six forteresses dans les Sept-Monts. — Trois citadelles dans la plaine de Mayence. — Le Godesberg dans la plaine de Cologne. — Hymne aux châteaux du Rhin.


Mayence, 1er octobre.

Un ruisseau sort du lac de Toma, sur la pente orientale du Saint-Gothard ; un autre ruisseau sort d’un autre lac au pied du mont Lucmanierberg ; un troisième ruisseau suinte d’un glacier et descend à travers les rochers d’une hauteur de mille toises. À quinze lieues de leurs sources, ces ruisseaux viennent aboutir au même ravin, près Reichenau. Là, ils se mêlent. N’admirez-vous pas, mon ami, de quelle façon puissante et simple la pro-