Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Correspondance, tome IV.djvu/284

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


À Charles[1].


Hauteville-House, 21 octobre.

Voici, mon petit Charles, un mot que je reçois de Paris de M. Lacroix sur les Misérables qui te fera plaisir. Tu peux d’autant plus faire l’annonce du prix comme ces MM. le désirent qu’il y a une éventualité prévue (la vente à un journal) où le prix de 300 000 fr. serait atteint et même dépassé. Tout va bien, comme tu vois. Cependant, je ne considérerai la chose comme absolument finie que lorsque le traité (tu le connais sans doute) aura reçu un commencement d’exécution par le versement des premiers 125 000 fr. qui doit avoir lieu d’ici à six semaines — au plus tard, en prenant livraison de la 1ère partie du manuscrit. Je suis ahuri du travail final. Chenay va venir pour quelques jours. Et M. Lecanu (pourquoi M. Lecanu ? je ne le connais pas et je n’ai guère le temps de recevoir des visites). Quel bonheur j’aurai à vous revoir tous ! Je vous serre tous les trois dans mes bras. À bientôt mon Charlot bien-aimé.

Toto va bien. La façade avance. On ne tardera pas à commencer les travaux du toit. Il y a ici des poiriers qui se trompent et qui se sont mis à fleurir.


À Madame Victor Hugo[2].


Hauteville-House, 29 octobre 1861.

Je te réponds tout de suite, chère amie. Je regrette, pour tous les motifs à la fois, que Charles soit allé à Paris. Rien ne pouvait me faire plus de peine. Cela, hélas ! projettera une ombre sur tout son avenir. En outre, le gouvernement profite de la confusion des noms, un Hugo est à Paris, et l’on dit partout que c’est moi. Je coupe cette ligne dans une lettre que je reçois en même temps que la tienne :

On vous croit à Paris. Pourquoi cela ?

Charles est un grand cœur et un grand esprit. Son malheur est d’être malléable aux influences. Je ne pardonnerai jamais à celles qui lui ont fait faire cette faute. Sa conscience reste pure et grande, sa dignité est intacte ; mais enfin on dira de lui : il est allé à Paris. Et j’en souffre.

  1. Inédite.
  2. Inédite.