Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Correspondance, tome I.djvu/483

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


sentent le mieux la pensée du temps, il est bon et juste que vous ayez accès au pouvoir qui dérive de cette pensée et qui ne doit pas oublier son origine s’il veut vivre.

J’ai voulu tous les jours aller vous dire combien je nous félicitais de votre nomination, mais le loisir me manque à un tel point que j’ai compté pour m’excuser sur votre bonne et indulgente amitié. D’ailleurs vous devez être assiégé d’une nuée de solliciteurs, et un ami a mauvaise grâce dans cette cohue. Je viens pourtant m’y mêler aujourd’hui, et c’est en qualité de solliciteur que je vous écris, non pas pour moi, comme vous pensez bien, je n’ai rien à demander au pouvoir que ma part de liberté, c’est-à-dire ma place au soleil de notre commune régénération ; mais pour un homme qui mérite au plus haut point votre bienveillance. Je ne vous dirai pas qu’il existe entre lui et moi des liens de parenté, ce qui importe peu ; mais je vous dirai que c’est un ancien et utile professeur, qu’il est tout chargé de médailles votées et frappées pour lui par les villes où il a enseigné, et qu’il me paraît éminemment propre à la place qu’il sollicite aujourd’hui (celle de secrétaire de l’Académie de Nancy ou Besançon). C’est du reste un homme tout a fait distingué par son éducation et sa fortune ; et il me semble que ce serait pour l’Université un collaborateur digne, indépendant et désintéressé. Permettez-moi donc de vous recommander vivement et spécialement M. Georges.

Maintenant il ne me reste plus qu’à vous serrer la main, et bien cordialement.

Vor Hugo.


Je vous rappelle toujours que vous m’aviez promis avant la révolution de venir un jour dîner avec moi. J’espère que cette promesse n’est pas une des choses qui ont péri dans la chute des Bourbons, et je vous somme de la remplir. Venez le jour que vous voudrez, à six heures. Nous prévoyons toujours la survenue d’un ami dans notre solitude des Champs-Élysées[1].

  1. Bibliothèque Victor Cousin. Académie.