Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Choses vues, tome II.djvu/273

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



LE MANUSCRIT
de
CHOSES VUES.


Les manuscrits qui forment le second volume de Choses vues ne diffèrent pas de ceux du premier volume ; ils sont moins nombreux puisque à partir de 1868 le texte a été pris dans les carnets. De 1849 à 1867, fort peu de ratures et d’ajoutés sur ces feuillets qui presque toujours sont datés.

Sur l’une des pages du récit que nous avons intitulé Un dîner chez le roi Jérôme, Victor Hugo a dessiné ce profil de l’un de ses collègues.

Tastet par Victor Hugo, Choses vues, tome II.jpg

Le dernier récit sur l’exil du roi Louis-Philippe, en juillet 1850, porte en tête cette indication qui annonce l’intention d’utiliser ces pages : Matériaux. Faits.