Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Choses vues, tome I.djvu/395

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


fond d’un palais, comme au fond de l’exil. Et toute barrière qui n’est pas la loi doit tomber devant l’appel souverain du peuple.

Du reste, Blanqui a fait une affiche, et cette affiche, dit-on, commence par cette phrase :

« Citoyens,

« La province entière trahit. »

La province entière, qu’est-ce ? c’est la France. Ainsi « la France trahit ».




En 1841, quand Blanqui sortit de prison (hôpital de Tours), il vint sur-le-champ à Paris. Sa vieille mère, qui l’adorait, se mit à sa recherche, allant chez lui cinq ou six fois par jour sans le trouver. Le troisième jour de son arrivée, il alla à la Réforme et dit à Ribeyrolles : — J’ouvre un club. Annonce-le. — J’annonce tous les clubs, dit Ribeyrolles. J’annoncerai le tien. As-tu vu ta mère ? — Il s’agit bien de ma mère, dit Blanqui, il s’agit de mon club.

Conté par Ribeyrolles, hier 18 mars 1857 à Guernesey.




XV

[UN RÉVOLUTIONNAIRE ANONYME[1].]


… était le vrai conspirateur vénitien. Il avait passé neuf ans de sa vie en prison, quatre en cellule, ses cheveux y avaient blanchi, il en était joyeux. C’était la seule joie qu’il connût, il y avait de la vengeance au fond de cette joie. Nature triste et profonde. Rien dans ce cœur ; pas un goût, pas une affection, pas un amour, pas un vice, pas une femme. Il passait sa vie à construire des plans mystérieux, des labyrinthes de galeries souterraines pour miner la société ; il était inépuisable en imaginations de ce genre ; la Société des familles, la Société des saisons, toutes ces sociétés secrètes sortirent de son cerveau, armées. Le 11 mai 1839, il enterra une sœur qui l’avait élevé et tendrement aimé, il sortit du Père-Lachaise pour s’en aller de rue en rue reconnaître les positions de l’émeute et combiner l’attaque du lendemain. Il portait des habits râpés, des chapeaux troués, des bottes percées, buvait de l’eau, mangeait du pain, couchait où il pouvait, et vivait avec six sous par jour. Partout où il y avait une paillasse à terre, il avait ce qu’il lui fallait. Au Mont Saint-Michel, il passait son temps à inventer des chiffres pour correspondre au dehors ; il avait trouvé jusqu’à cinquante-quatre combinai-

  1. Le nom est resté en blanc dans le manuscrit.