Page:Haraucourt - Amis, 1887.djvu/175

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


V


Le Seigneur a créé sur la terre
un nouveau prodige : une femme
environnera un homme.

Jérémie.



Jeanne s’enferma dans sa chambre et n’en voulut pas sortir de la journée entière.

Desreynes n’hésita pas, ne trembla plus : le devoir était trop clairement imposé. Il écrivit sans retard plusieurs lettres destinées à provoquer sur-le-champ son retour à Paris. La chose urgente, c’était de fuir. Rien ne lui restait du trouble parfois ressenti dans sa chair, auprès de cette femme. Mais comment donc en était-elle arrivée à l’amour ? L’amour ! Il prononça le mot. Il se maudissait d’être venu dans cette maison. Une profonde tristesse le désolait au souvenir de Pierre, de son ami tant vénéré, si bon, si digne de tous les bonheurs. Partir, était-ce donc assez, et pour que l’époux reconquît l’épouse chérie, ne fallait-il pas quelque tâche de plus, quelque sacrifice réparateur ? Effacer à jamais son nom dans la mémoire de cette songeuse enfiévrée, et si le mal l’exigeait