Ouvrir le menu principal
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


procha du meuble avec prudence et feignit de vouloir en forcer la serrure.

— C’est solide ! Mais si vous me juriez le secret…

— Vous savez ?

— Je sais où est la clef.

— Vous ne l’avez jamais prise ?

— Peut-être…

— Vous êtes une curieuse, et les nobles dames ne doivent…

— Les nobles dames ! Tout pour vous, n’est-ce pas ? Et vous vous étonnez qu’on se révolte un peu ?

Son attitude contrastait avec ses paroles, car elle baissait le front. Les femmes ont-elles jamais un air plus chaste qu’à l’heure où elles renoncent la chasteté ? Ses grands cils faisaient une ombre sur le bord de ses joues qui venaient de rosir, et ses paupières paraissaient plus blanches. Elle ressemblait à une vierge qu’on trouble, et plus troublante par cela même, elle attendait.

— Mais enfin, qu’avez-vous là dedans ?

— Oh, je n’ai pas compris toujours…

— Des gravures aussi ?

— Il y en a dont on croit qu’elles vous révolteraient. On nous laisse bien ignorantes, nous autres, même quand nous sommes mariées…

Certaines femmes vertueuses ont, pour parler de la volupté, des termes répugnés et presque répugnants, qui prouvent que le mariage ne leur a révélé que les dégoûts : Jeanne n’était point de celles-là, bien que