Ouvrir le menu principal

Page:Gustave Flaubert - Trois contes.djvu/206

Cette page a été validée par deux contributeurs.


laquelle Flaubert a écrit : Notes. Le premier feuillet est le scénario du conte ; en voici le texte et la disposition :

RÉSUMÉ.

Machaerous.

Antipas sur sa terrasse — sa situation politique. Une voix —

il a peur.

Le Samaritain reçoit l’ordre de tenir Jean serré.

Hérodias
son frère est mort — regrette sa fille —
caresses antiques.

L’Essénien se montre.

Jean nuit à Hérodias comme politique. Pourquoi elle le déteste personnellement — reproches à son mari, mais on aperçoit une jeune fille. Elle se calme.

L’Essénien parle pour Jean. Antipas se tait.

Courrier annonçant l’arrivée de Vitellius.


II. Vitellius, avec son fils — compliments.

— Les prêtres de Jérusalem — leurs réclamations, plaintes sur Ponce Pilate — murmures à propos des (illisible).

— Vitellius visite le château — et découvre les munitions.

— La Fosse — Jean.

Les discours rapportés par l’interprète — tableau.

Vitellius met des sentinelles — Jean ne sera pas sauvé.

— Prédiction de l’Essénien.

Peur d’Antipas. Sa femme lui donne une médaille.


III. La salle du Festin — aspect général.

Parfum, le Baaras — Il est question de Jésus.

Matathias le défend, c’est peut-être le Messie.

Dispute sur le Messie — Il Faut des signes avant-coureurs.

Mais Élie est venu.

Ce que c’est qu’Élie.

Élie c’est Jean.

Discussion sur la Résurrection.

Scandale à propos d’une viande immonde.

— Le peuple au pied du château.