Ouvrir le menu principal

Page:Grangé et Millaud - Les hannetons.pdf/19

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ACTE DEUXIÈME

La place du nouvel Opéra.


Scène PREMIÈRE

QUATRE REPORTERS, entrant de côtés différents, puis LE PRINTEMPS.



CHŒUR.
Air de Madame l’Archiduc.
––––––Nous venons pour la grande affaire
–––––––––––D’Argenteuil,
––––––La grande affaire d’Argenteuil ;
–––––––––Brillants reporters.
–––––––––Montrons-nous experts !
––––––Agissons tous avec mystère,
–––––––––––Ouvrons l’œil !
––––––Oui, sur l’affaire d’Argenteuil,
–––––––––Montrons-nous experts,
–––––––––Brillants reporters !

PREMIER REPORTER.

Eh bien ?


DEUXIÈME REPORTER.

Eh bien ?


PREMIER REPORTER.

J’arrive d’Argenteuil.


TROISIÈME REPORTER.

Moi aussi.


QUATRIÈME REPORTER.

Moi de même.


PREMIER REPORTER.

Je suis sur la piste du crime.


DEUXIÈME REPORTER.

Il y a dix-huit victimes.


TROISIÈME REPORTER, consultant son carnet.

Moi, je n’en ai que neuf.


PREMIER REPORTER.

Neuf et neuf font dix huit. Il faut doubler l’intérêt.