Ouvrir le menu principal

Page:Grangé et Millaud - Les hannetons.pdf/14

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


––––Sur ce que j’ai vu, sans trop de critique,
–––––––––J’avais préparé
––––Un joli couplet, un peu politique…
–––––––––Mais on l’a coupé.

REPRISE ENSEMBLE.
–––––––––Aux saisons nouvelles,
–––––––––––––Etc.

LE PRINTEMPS.

Ah ! mes chères amies ! je me sens renaître à votre vue !


PREMIÈRE HIRONDELLE.

Allons, ôte-moi ce vilain bonnet !


DEUXIÈME HIRONDELLE.

Cette vieille houppelande…


TROISIÈME HIRONDELLE.

Jette-moi cette cravate !


QUATRIÈME HIRONDELLE.

Retire cet affreux foulard !


LE PRINTEMPS.

Vous avez raison, aidez-moi, mes enfants, enlevez tout !

Les hirondelles l’aident à se déshabiller.


LA LUNE ROUSSE.
Air : Une poule sur un mur. (Geneviève de Brabant.)
–––––––Au diable le cache-né.
–––––––Le bonnet capitonné,
–––––––Laisse là ce paletot,
–––––––Lichen et pâte Regnault !
–––––––Vite, un caleçon de bain !
–––––––Il a l’air d’un chérubin ;
–––––––Vivat à ce soleil clair,
–––––––Des arbres, de l’air, de l’air !

LE PRINTEMPS, dans son costume mythologique.
––––––––––Cocorico !

LA LUNE ROUSSE.
–––––––Donne-toi du mouvement !...

LE PRINTEMPS.
––––––––––Cocorico !

LA LUNE ROUSSE.
––––––––––Va-t’en (bis) gaîment !

LE PRINTEMPS.
–––––––Est-ce une nouvelle vie !
––––––––C’est bien moi, le Printemps,
–––––––Qui me gratte, gratifie,
–––––––D’une ardeur, comme à vingt ans !