Page:Gourmont - La Belgique littéraire, 1915.djvu/23

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
17
DES ORIGINES A GEORGES RODENBACH

l’un des collaborateurs les plus dévoués de la Jeune Belgique. C’est lui qui devait me faire connaître le premier poète belge doué de quelque hardiesse et de quelque originalité, Théodore Hannon, dont Félicien Rops, le célèbre graveur belge, avait orné le premier livre, Rimes de Joie, d’une eau-forte représentant un pendu dans une mansarde. Image naturaliste en tête d’un volume de vers parnassiens ! De même, Huysmans, romancier naturaliste, devait se faire le héraut des premières œuvres symbolistes et en marquer l’importance. Les écoles littéraires, si dissemblables qu’elles soient, naissent nécessairement l’une de l’autre, comme je l’ai montré ailleurs au grand scandale de quelques sots, et le symbolisme ne fut d’abord qu’une modification des parties nobles du natura-