Page:Gouges - Le couvent - 1792.pdf/39

Cette page a été validée par deux contributeurs.
27
DRAME.

n’attend plus que lui pour achever de vaincre l’irréſolution de la Novice.


Antoine.

Juſtement le voici.


Marque Gouges esclavage 3.png

Scène VIII.

ANTOINE, SŒUR AGATHE, LE CHEVALIER.

Antoine.

Arrivais, arrivais, Père Hilarion.


Le Chevalier.

Eh ! quoi, ma Sœur, ce Couvent renferme une brebis égarée qui réſiſte à la voix du Ciel. Seroit-ce le fruit des mauvais conſeils que lui donnent peut-être quelques Religieuſes ?


Sœur Agathe.

Hélas, mon père, nous faiſons tous nos efforts pour vaincre l’eſprit tentateur ; mais vous ſavez que le plus juſte peche ſept fois par jour.


Le Chevalier.

Qui peut donc l’entretenir dans ces diſpoſitions mondaines ?