Ouvrir le menu principal

Page:Goldenweiser - Le Crime comme peine, la peine comme crime.djvu/38

Cette page a été validée par deux contributeurs.



Ils se distinguaient des individus ordinaires, distinction toute en leur faveur, du reste, en ce que chez eux les exigences morales étaient supérieures à celles admises chez les gens ordinaires. Non seulement l’abstinence, une vie sévère, la droiture, le désintéressement étaient considérés comme obligatoires parmi eux, mais encore ils devaient être prêts, à tout sacrifier, même leur vie, pour la cause commune. C’est pourquoi ceux de ces individus qui étaient au-dessus du niveau moyen, le dépassaient de beaucoup, donnant l’exemple d’une rare supériorité morale, tandis que ceux qui n’atteignaient pas ce niveau, restaient bien au-dessous de lui, présentant fréquemment un mélange de fausseté, de simulation, de présomption et de fierté. C’est pourquoi Nekludoff, non seulement respectait, mais aimait de toute son âme certaines de ses nouvelles connaissances tandis qu’il éprouvait plus que de l’indifférence envers d’autres ».

Quand Tolstoï dépeint les personnages et les agents d’institutions entières, on se demande involontairement quand s’écarte cette peinture du point de vue généralement admis, n’est-elle point purement subjective et ne prend-il point l’apparence pour la réalité ? En la vérifiant par d’autres données et par les observations d’autres autorités littéraires, on voit pourtant qu’il a raison. La description, par exemple, de l’état d’âme des acteurs du procès de Catherine Maslow, les montrant préoccupés uniquement d’eux-mêmes et de