Page:Giraudoux - Adorable Clio.djvu/73

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Pardonnez-moi. J’étais déjà fiancée et n’ai pas osé vous le dire… »

Rien n’est varié dans ce bas monde, j’avais juste la même lettre dans ma ceinture…


Mon cher Pavel,

Avec quoi m’écris-tu ? Est-il possible qu’avec un stylo tu réussisses autant de pâtés et d’éclaboussures. Tu dois être le blessé de France qui a le plus de taches d’encre à ses draps.

Ci-joint une lettre…

« Jean, disait la lettre, vous savez maintenant à quoi j’ai employé chaque heure de ma journée. J’y ai fait tenir un enterrement, un baptême, un mariage. Cela ne vaut évidemment pas une mort, une naissance, des aveux. Mais, même caressée à travers des voiles ou des tentures, la vie a son prix et l’on sent tous ses membres. Entre ces cérémonies, car vous ne supposez pas qu’elles aient eu lieu dans la même famille, j’ai pris le temps de songer à vous. Vous avez