Page:Giraudoux - Adorable Clio.djvu/183

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


pas, qui se vendaient eux-mêmes ; un petit éléphant qui retenait sa maîtresse par sa ceinture, — elle cédait, — par la manche, — elle craquait, — et il n’osa prendre sa natte. Les gouvernantes, pour consoler, achetaient vite à leurs enfants un autre animal, et lisaient à tour de rôle, sur un stand, les lettres des filleuls : — Venez chez moi, j’irai chez vous, écrivait Jean Perrot, et si je meurs je veux vous voir… Des professeurs s’étonnaient que les enfants français eussent tous un langage rythmé… Puis vinrent des forêts vertes coupées de torrents où les petits garçons qui pêchaient la truite à deux mains, n’osant bouger, n’osant crier, nous acclamaient d’un clignement d’œil. Puis vint Tamworth, pays des mulots, où les chouettes sont si grasses qu’elles ne peuvent se percher de face car elles basculeraient. Puis vint Sandwich, où un Lithuanien agitant son drapeau national protestait tout seul contre la conscription, puis vint le lac Asquam, et cette terrasse où depuis je suis