Page:Giraudoux - Adorable Clio.djvu/136

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


bouger, qui ouvre la bouche sans parler, qui acclame chacun des figurants d’un cortège cette fois invisible…

— Vive la nuit faisant fonction de cœur ! crie-t-il sans doute. Vive les reflets sur les trottoirs faisant fonction de pensées ! Vive ce silence infini, ce repos ; vive cette double langueur faisant fonction de délire !



Novembre 1918.